Dynamique Participative

Favoriser l’émergence de l’intelligence collective.

Par « dynamique participative », nous désignons une pratique, un art, qui a pour but de favoriser et de réaliser l’émergence de l’intelligence collective, la collaboration et la synergie au sein d’une organisation et entre cette organisation et son environnement, grâce au déploiement d’un ensemble de principes, d’outils et de méthodes.

La dynamique participative, c’est l’art du « nous », qui :

  • cultive l’intégration des collaborateurs ;
  • favorise leur adhésion aux orientations ;
  • instaure un équilibre entre l’individu et le collectif ;
  • stimule l’innovation ;
  • accroît la souplesse et la pertinence des actions ;
  • rend l’organisation agile ;
  • renforce son alignement sur la mission, les ambitions et les valeurs communes.

Lorsque la pratique de la dynamique participative a été assimilée par toute l’organisation, celle-ci peut faire un pas de plus en en faisant un principe de gouvernance. C’est ainsi que la dynamique participative peut à terme s’ancrer durablement dans une véritable « gouvernance dynamique » ou « gouvernance participative » de l’organisation.

La dynamique participative repose sur 3 règles de base

  1. Le mode circulaire -> pensée circulaire
  2. La prise de décision par consentement ->cercle
  3. L’élection sans candidat

La gouvernance dynamique nécessite, quant à elle, l’articulation de tous les cercles entre eux par l’intermédiaire du double lien.

La dynamique participation est avant tout,  une nouvelle manière d’être, ensemble