Conduite du Changement

Gérer le besoin d'évolution individuel et organisationel

Change management et transformation agile

Aujourd’hui les changements à opérer sont de plus en plus nombreux et fréquents : trouver un nouveau marché, opérer une transformation organisationnelle, lancer un nouveau produit. Peu importe la problématique, une conduite du changement réussie signifie la réduction de l’écart entre une situation actuelle et une situation idéale. Elle demande de définir avec clarté les objectifs et les leviers d’actions pour les réaliser.

La conduite du changement implique aussi la gestion de la dimension humaine. Car la concrétisation des actions repose sur l’adhésion et le suivi de tous.

Enfin, le « change management » nécessite un leadership qui soutient aussi bien l’évolution des collaborateurs que l’évolution de la conscience collective autour des enjeux.

Pourquoi la conduite du changement ?

La vitesse du changement et la complexité demandent aux entreprises de s’adapter en permanence à leurs environnements mouvants. Le changement n’est pas un problème. C’est à chaque fois une invitation à révéler de nouveaux défis.

« Une organisation reste vivante et dynamique parce qu’elle évolue ».

Par contre l’absence de gestion du changement peut engendrer des résultats non souhaités. Plutôt que de subir les évènements, les organisations doivent être capables d’observer leur environnement et de s’adapter avec agilité à la réalité du moment.

Évoluer et s’adapter en permanence aux conditions changeantes demande de développer de nouvelles habiletés d’anticipation, d’adaptation et d’innovation.

Pour développer ces nouvelles compétences, les organisations doivent se doter d’outils qui les rendent flexibles, qui mettent l’humain au centre des réflexions et décisions et qui le soutiennent.

Conduire le changement doit permettre de :

  • S’engager sur un chemin d’évolution nécessaire ;
  • Définir avec clarté l’objectif initial (la situation recherchée à la concrétisation du changement) ;
  • Ne pas s’écarter de l’objectif initial et réduire au maximum l’écart entre la situation actuelle et cet objectif ;
  • Conscientiser les collaborateurs au besoin de changement et les impliquer dans le processus ;
  • Soutenir l’humain dans la conduite et la gestion du changement ;
  • Accompagner les résistances au changement ;
  • Accompagner la transition dans le respect du rythme de l’entreprise sur le plan humain, social et environnemental ;
  • Développer les connaissances et les capacités requises pour changer, évoluer et grandir;

Comment transformer et conduire le changement ?

La conduite du changement ou le « change management » porte une attention particulière à l’adhésion des collaborateurs et au respect de l’humain.

Nous pensons qu’une conduite du changement réussie repose sur deux éléments:

  1. Le développement l’intelligence collective ; et
  2. Le développement de l’intelligence émotionnelle (softskills, savoir-être, empathie, écoute, Communication Non Violente-CNV).

Le « change management » est complémentaire aux activités de « project management ». Le change management se concentre sur les réflexions et les décisions. Tandis que le « project management » se focalise sur la coordination des actions qui permettent la réalisation et la concrétisation du changement.

La Dynamique Participative met l’humain au centre du changement.

Quel prochain pas pour la conduite du changement ?

Vous souhaitez amorcer un changement ou une transformation qui tienne compte de l’humain et de son environnement ? Vous voulez maximiser les chances d’obtenir un concrétisation effective sur le terrain ? Vous voulez appliquer la Dynamique Participative comme méthode de « change management » ?

Nous répondons à vos questions, nous organisons des formations et nous proposons des accompagnements individuels et collectifs.